Aller au contenu principal

La Rochelle au Moyen Âge

Le Moyen Age est une époque marquante pour La Rochelle. C’est en cette période qu’est née la ville, qu’elle connaît un essor considérable mais qu’elle entre aussi dans une période de lutte pour avoir sa totale liberté.

Le début de La Rochelle

L’origine de La Rochelle est extrêmement liée à sa situation géographique. C’est à la fois une cité de pêcheurs et une ville portuaire.

La Rochelle, cité des pêcheurs

« Rupella » ou la cité des pêcheurs naît au IXème siècle. Cette ville primitive installée sur le promontoire des rochers au milieu des marées est peuplée d’anciens habitants du hameau des Cognes. Ceux-ci y érigent la tour défensive Maulevault et l’église Notre-Dame de Cougnes.

La Rochelle, une importante ville portuaire

En 961, La Rochelle abritait un port primitif au pied du château Vauclair aujourd’hui place de Verdun. Guillaume d’Aquitaine y autorisa l’ancrage et le lestage des navires grâce à la charte signée dans la même année. Le port s’étant alors fortement développé, il tenait depuis le XIIème siècle un rôle primordial.

Les libertés communales

Au cours du XIIème siècle, après l’emprise féodale de La Rochelle, une plus grande liberté lui a été octroyée à la suite de sa franchise.

L’essor portuaire de la ville

Les commerces du vin de la Rochelle et du sel concourent au développement du port surtout après la franchise de la ville. Ceux-ci gagnent les marchés anglais et de l’Europe du Nord avec l’intégration de La Rochelle à la mouvance anglaise en 1154 suite au mariage d’Aliénor d’Aquitaine à Henri II d’Angleterre.

Les autres conséquences de la franchise communale

Henri II, en reconnaissance de la loyauté des rochelais confirme la franchise communale en 1175. Aliénor d’Aquitaine en fait de même en mai 1199 en exonérant les taxes et les pouvoirs politiques et judiciaires de La Rochelle. Il en est de même pour Jean Sans Terre deux mois après.

Par ailleurs, les rois d’Angleterre sont à l’initiative de nombreuses infrastructures militaire et commerciale comme l’enceinte défensive en 1170, le château Vauclair et le port en 1223.

La Guerre de Cent Ans

Au cours de la Guerre de Cent Ans, les Anglais et les Français s’affrontent régulièrement pour l’autorité de la ville.

La Rochelle, ville anglaise

Le traité de Paris, signé en 1241 conférant à la France La Rochelle prend fin en 1360 avec le traité de Brétigny. Le roi Jean II de France, ayant perdu la bataille de Poitiers de 1356 a été contraint de signer ce traité qui attribue La Rochelle à l’Angleterre. C’est ainsi que les anglais ont réinvesti la ville.

La Rochelle, ville française

Pour chasser les anglais de La Rochelle, la France demande de l’aide au roi de la Castille. Mais pour accéder définitivement au statut français le 23 Août 1372, il faudra que les rochelais permettent à Bertrand de Guesclin et au roi Charles V qui l’a ordonné d’assiéger la ville d’acquiescer leur retour dans la ville.

Le Moyen Age et les évènements majeurs de ce temps sont ancrés dans la ville comme le témoignent de nombreux monuments issus de cette époque encore debout jusqu’alors.

Partagez l’info :